...

Forum de Publicité [Forum de Pub] RPG, mais aussi pleins de services à votre disposition !

 

 

 Les Tables d'Olaria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
▼------X-----╬

_*Messages? : 11
_*Birth Day : 14/05/1990
_*Age : 28
_*Inscription? : 26/07/2013


MessageSujet: Les Tables d'Olaria   Lun 30 Sep - 0:12


 


« Notre village, Arestim Dominae, aujourd'hui détruit par le tremblement de terre de cet hiver, était le théâtre de bien des intrigues. Car depuis peu, un nouveau Chef avait été nommé, une femme, une très jeune femme, et surtout, une Hirune. Cette famille, opposée à celle qui accueillait traditionnellement les Chefs, était connue pour être attirée depuis longtemps par le pouvoir.

Et l'accession au trône de Lysandre Hirune était controversée, on parlait de trahison, de meurtre, de manœuvre pour que Laclaos Edorta lui cède sa place, au lieu de l'offrir à son fils aîné.

Nous pensions avoir tout connu, en matière de tragédie, avec les derniers événements dramatiques qui avaient eu lieu dans le Village, la mort d'une Edorta tuée par le Chef, la Colère de la terrible montagne Gérax, les jeux de pouvoir et les complots... Même l'Exil.

Car après la destruction d'Arestim Dominae, une seule route semblait nous ouvrir les bras : celle qui menait vers ce que nous appelions le Pays des Dieux. Car il se trouvait derrière la Gérax, infranchissable... Cela ne nous a pas empêché de nous mettre en marche, dans l'espoir de trouver derrière les Monts une terre fertile et accueillante, afin de reconstruire notre belle Arestim.

Nous qui pensions avoir tout connu, avons découvert un monde insoupçonné derrière la montagne : les Dieux, des Ilédors en réalité, leur Cité immense et magnifique, leurs coutumes. Nous n'étions que des barbares comparés à eux, primitifs et sans-gênes. Nous nous sommes glissés parmi les Paysans et nous voici dans la grandiose Cité d'Edor Adeï.

Mais notre venue ne resta plus un secret : le roi, appelé le Gardan Edorta, eut vent de notre arrivée, de notre existence et tous, des Conseillers perfides et comploteurs, jusqu'aux Nobles et aux Miséreux de la Cité frémirent : les Oracles venaient de prédire le retour des Descendants de Bakarne, roi maudit et banni, pour libérer la Cité de l'Usurpateur...

Nous avons alors réalisé que nous étions ces Descendants, dont parlait la prophétie. Que si nous le voulions, nous pourrions être bien plus que de simples Olarils... »
 


 


Les Tables d'Olaria c'est :
5 ans d'existence (création le 15/12/2007)
Une équipe administrative de 6 personnes
Plus de 120 inscrits
Plus de 31 000 messages postés
30 Personnages Prédéfinis


C'est également un univers Fantasy, mais réaliste, entre Moyen Âge et Renaissance, mais surtout, totalement original. L'intégration des nouveaux joueurs se fait par un Guide des bonnes pratiques, afin d'accompagner pas à pas la création de personnage. C'est un Contexte travaillé, détaillé pour connaître au mieux le mode de vie des deux peuples, Olaril et Ilédor.

Avec les Tables d'Olaria, vous mettez le pied au cœur d'une intrigue politique qui va bien plus loin que ce que vous auriez imaginé. Vous intégrez un univers qui vit depuis trois ans, et résumé dans sa totalité dans le Livre de Jeu, afin de ne pas se trouver perdu par un jeu déjà en cours.

C'est, aussi une Communauté de joueurs qui s'amusent ensemble depuis longtemps, dans la bonne humeur et le respect, avec pour mot d'ordre question Jeu : la maturité sans prétention ! Communauté qui se retrouve sur les Réseaux Sociaux dédiés à Olaria et qui profite de quelques Goodies (t-shirt, galerie, illustrations). En savoir plus
 


 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestablesdolaria.com

avatar
▼------X-----╬

_*Messages? : 11
_*Birth Day : 14/05/1990
_*Age : 28
_*Inscription? : 26/07/2013


MessageSujet: Re: Les Tables d'Olaria   Lun 4 Nov - 1:57


Le Calme avant la Tempête

    Il y a huit mois, Ysor V succédait à Elandor son frère assassiné.
    Il y a six mois, les Olarils posaient le pied en Edor Adeï.
    Il y a trois mois, Lis Diantha se fiançait avec le Gardan Edorta
    Il y a un mois, la moitié de l'Armée Révolutionnaire quittait les plaines.
    Il y a deux jours, le Dauphin était retrouvé vivant.

    Aujourd'hui, Cyrilis Jaktarii est enterré avec les honneurs.


    Et demain ?



Préparez-vous !
Un nouveau bouleversement de taille approche. Vous avez jusqu'au 11 novembre pour clôturer en douceur vos RP dans cette temporalité. Agissez. Réagissez à ce qui vient de se produire.
Demain est un autre jour. SURPRISE !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestablesdolaria.com

avatar
▼------X-----╬

_*Messages? : 11
_*Birth Day : 14/05/1990
_*Age : 28
_*Inscription? : 26/07/2013


MessageSujet: Re: Les Tables d'Olaria   Lun 16 Déc - 23:54



« Cela fait quinze ans à présent, que notre village, dévasté par une éruption volcanique, nous jeta sur la route de ce que nous pensions être le pays des Dieux. Quinze ans que nos deux peuples, Olarils et Ilédors, se sont rencontrés à la faveur de la Révolution. Nous étions, fils et filles de Bakarne Olarii, alors considérés comme les Elus d'une prophétie annonçant la fin de dirigeants corrompus, la fin d'une grande souffrance populaire, ayant permis à notre cousin, Beltxior Olarii, de soulever en Province un mouvement venu balayer cette vieille noblesse décadente.
Quinze ans que Beltxior Olarii, au terme d'un siège éprouvant, pénétra finalement le joyau d'Isle, la capitale Edor Adeï. Après l'assassinat de l'un des nôtres, Arngrim Edorta, Beltxior prit ainsi le pouvoir et annonça les prémices de ce qui devait devenir l'Âge Volontaire, marqué par une redoutable Purge venue écourter nombre des familles de l'ancienne noblesse.
Toutefois, si nombre de vies furent soufflées sous le vent ardent de la Révolution, deux autres, infimes, discrètes mais cruciales, lâchèrent avec les portes de la Cité leurs tous premiers cris. Orphelins alors même que l'air toucha leur peau de leur mère Lis Diantha, fiancée du Gardan destitué Ysor Arlanii, es Elus tant attendus virent le jour. Chacun de ces enfants fut glissé sous des ailes différentes, et couvé, dans l'ignorance de l'existence de l'autre. Pendant quinze ans, l'une grandit auprès de la chef de notre ancien village, Lysandre Hirune, qui en fit sa propre fille et cacha, tout ce temps, la vérité sur cette mystérieuse naissance. L'autre, entouré des Oracles Ilédors et d'une prêtresse olarile, fut au cœur du mouvement naissant des Marcheurs.

Cela fait quinze ans aujourd'hui, que le peuple révolutionnaire d'hier, régulier à présent que son champion a pris le pouvoir, exulte.
Quinze ans que les insoumis, nobles d'antan, ou idéalistes d'aujourd'hui et voyant d'un mauvais œil l'inhumanité qui crispe souvent les traits de la Purge, sont traqués, risquant chaque jour la délation et l'échafaud.
Quelques années que les Marcheurs, porteurs de la Prophétie, arpentent les routes et amassent sur leur chemin les fidèles.

Aujourd'hui, Beltxior Olarii est toujours au pouvoir, à la tête d'un royaume où demeurent fort minoritaires ceux qui s'opposent à lui. Mais pour combien de temps encore ? Qui sait si demain ne se dresseront pas des voix contre cette Révolution dont les idéaux sont aujourd'hui devenus meurtriers ? Le Taureau restera-t-il au contraire longtemps stable sur le trône où l'a mis le peuple ?
A présent que, par les liens tissés en leur sang, Ilédors et Olarils ne font plus qu'un peuple où les deux communautés cohabitent paisiblement, c'est donc ensemble qu'il nous faudra façonner, dans les années qui viennent, le futur de cette terre que nous partageons. »



    Les Tables d'Olaria c'est :
      7 ans d'existence (création le 15/12/2007),
      Une équipe administrative de 7 personnes,
      plus de 130 inscrits,
      Plus de 40 000 messages postés.


    C'est également un univers Fantasy, mais réaliste, entre Moyen Âge et Renaissance, mais surtout, totalement original. L'intégration des nouveaux joueurs se fait par un Guide des bonnes pratiques, afin d'accompagner pas à pas la création de personnage. C'est un Contexte travaillé, détaillé pour connaître au mieux le mode de vie des deux peuples, Olaril et Ilédor, ainsi que leur histoire commune.

    Avec les Tables d'Olaria, vous mettez le pied au cœur d'une intrigue politique qui va bien plus loin que ce que vous auriez imaginé. Vous intégrez un univers qui vit depuis sept ans, et résumé dans sa totalité dans le Récit du Conteur, afin de ne pas se trouver perdu par un jeu déjà en cours.

    C'est, aussi une Communauté de joueurs qui s'amusent ensemble depuis longtemps, dans la bonne humeur et le respect, avec pour mot d'ordre question Jeu : la maturité sans prétention ! Communauté qui se retrouve sur les Réseaux Sociaux dédiés à Olaria et qui profite de quelques Goodies (t-shirt et autres produits dérivés) (en savoir plus).


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestablesdolaria.com

avatar
▼------X-----╬

_*Messages? : 11
_*Birth Day : 14/05/1990
_*Age : 28
_*Inscription? : 26/07/2013


MessageSujet: Re: Les Tables d'Olaria   Ven 10 Jan - 1:21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestablesdolaria.com

avatar
▼------X-----╬

_*Messages? : 11
_*Birth Day : 14/05/1990
_*Age : 28
_*Inscription? : 26/07/2013


MessageSujet: Re: Les Tables d'Olaria   Mar 25 Fév - 2:00


Qui seront les grands de demain ?

    L'espoir, mort dans le cœur de tous les plus vieux ennemis du nouveau pouvoir de Beltxior, semble renaître et fleurir parmi la jeune génération. Les enfants de ceux qui ont connu l'exil, le choc de la rencontre entre Olarils et Ilédors, la chute de la capitale, ont maintenant leurs propres rêves. Continuer à avancer ses pions sans en tenir compte serait malavisé. Les aînés s'interrogent sur la situation d'Isle, qui semble lentement se réveiller d'un certain immobilisme. Pourquoi maintenant ? Pourquoi plus de quinze ans après le début de l'Âge Volontaire ?


    Le sang de leur sang a grandi. Le temps des langes et des rires enfantins est définitivement révolu. Lehior, l'Élu dont la Prophétie a oublié de précisé qu'il avait une jumelle, a passé ses seize ans. Élevé par Therdorus et Thérasia, les Oracles, il est prêt - enfin, il se croit prêt, ce qui est sensiblement différent - à revendiquer la place qui est la sienne : celle du Gardan Edorta. Les Marcheurs à sa suite vont devoir lui apprendre qu'un tel rôle ne se réclame pas, mais se mérite.

    Or, la jumelle de Lehior, autrefois enlevée par Lysandre Hirune, connue de tous sous le nom d'Hésione Hirune, ignore encore tout du rôle qu'elle pourrait jouer. Elle semble avoir échappé à l'omniscience des Oracles, et sa simple existence pourrait tout changer. Le secret de sa naissance est-il gardé pour la protéger, ou pour égoïstement la tenir à l'écart du monde ? Nydearin et Lysandre Hirune, ses parents adoptifs, lui diront-ils la vérité un jour ?

    Les Insoumis sont toujours dispersés aux quatre coins d'Isle. Aucune centralisation n'est possible, car toute tentative est vouée à l'échec. Beltxior y veille ; l'enfant chéri du peuple a toujours été soutenu dans sa traque des opposants au régime. On murmure cependant que tout se jouera sur le Phémur. Oui, sous le nez de la Conseillère Thirdeon qui rêve d'une flotte puissante pour Isle. Là où l'homme n'a plus vraiment de prise, et où la mer devient la seule loi.



Choisissez votre camp !
L'ouverture de cette nouvelle phase de jeu est propice aux inscriptions, n'hésitez pas à nous rejoindre et à vous intégrer. Tout est encore à construire, et nous avons besoin des personnages que vous créez aux commandes des différentes factions. Les rôles principaux ne sont pas des PV afin de permettre à chacun d'apporter sa contribution au jeu !
Les Insoumis avancent vers une réunification par le biais du monde de la piraterie. Les Ilédors viennent seulement de maîtriser les mers, ce qui ne rend que plus âpre la lutte pour la domination du Phémur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestablesdolaria.com

avatar
▼------X-----╬

_*Messages? : 11
_*Birth Day : 14/05/1990
_*Age : 28
_*Inscription? : 26/07/2013


MessageSujet: Re: Les Tables d'Olaria   Mar 25 Mar - 15:44


La Foire Annuelle de Sierra

    Si les caravanes et les marchands déambulent souvent de ville en ville pour apporter nouvelles et trésors aux villageois, il existe un moment particulièrement apprécié à Sierra : la Foire Annuelle. C'est la plus grande de toute l'année, celle qui accueille le plus de forains, de négociants, d'étals, de saltimbanques. La ville nouvelle est animée, mais la fête du solstice représente le renouveau, et le début du printemps.


    Des quatre coins d'Isle, les forains débarquent à Sierra, les navires s'arrêtent au port, et pour une semaine, toutes les rues sont encombrées, colorées, bruyantes, et odorantes. Du poisson de l'estuaire du Raun, des dattes de Verdoya, des pierres précieuses de la Gérax, des peaux d'animaux exotiques... Des Conteurs et des Orateurs par dizaines pour narrer les aventures imaginaires ou non, des habitants des autres Provinces.

    Pendant une semaine, la fête emplit la ville et les cœurs, secondée par les alcools du Sud et les chants des marins - il faut aussi compter sur les chapardeurs et les charlatans. Philtre miracle, pierres de vérité, poisons divers... Sierra devient une gigantesque marée humaine qui tangue au rythme des violes et des luth des troupes de Saltimbanques.


    Et tous s'y rendent ! Peu importe la condition sociale des curieux, qu'ils aient quelque chose de précis à acheter, qu'ils aient envie de boire ou d'embrasser une belle étrangère, qu'ils veuillent s'approprier des huiles illicites discrètement, ou qu'ils viennent parader pour se montrer à cet événement. La Noblesse de tout Isle se donne rendez-vous à Sierra, et avec elle, les Forains, les Marchands, les Musiciens, des Danseuses, les Truands...



Premier événement depuis le saut dans le temps !
En parallèle, ou avant de vous inscrire définitivement, vous souhaitez tester un personnage éphémère, qui n'aura de vie que quelques mois ? Pour cet événement, nous vous proposons d'incarner un personnage du groupe des Forains. Plus d'informations
Les Réguliers sont bien sûr légion, et tous les métiers sont représentés dans les négociants. Le Conseil, la Noblesse et peut-être dit-on, le Gardan Edorta en personne seront présents ! Mais ce n'est pas réservé qu'à l'élite, bien au contraire. Que ceux qui aiment la fête suivent les rondes et les farandoles ! Les Olarils ont bien déteint sur les Ilédors, en quinze ans...
Les Insoumis peuvent naturellement s'y rendre, cachés ou non, et ce sera sans doute l'occasion de se réunir au-delà des frontières des Provinces, de réduire la distance entre les idéologies, et de se reconnaître.
Les Marcheurs ont accouru, car quel autre meilleur endroit qu'une Foire pour présenter l'Élu à tout un peuple en liesse ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestablesdolaria.com

avatar
▼------X-----╬

_*Messages? : 11
_*Birth Day : 14/05/1990
_*Age : 28
_*Inscription? : 26/07/2013


MessageSujet: Re: Les Tables d'Olaria   Mer 30 Avr - 16:19


Testament aux Rois de Demain
    À ceux qui liront ces lignes, à mon fils qui me succèdera, à son fils qui règnera à son tour, et aux descendants glorieux de la maison Olarii,

    À toi mon fils, qui le jour de ma mort, héritera de cet ouvrage, je souhaite exprimer combien ton existence changera lorsque tu auras entre les mains mon Journal. Il m'apparaît indispensable d'y inscrire ce que mon esprit ne pourra retenir quand l'âge m'aura dévoré, et ce quand les mémoires de tes héritiers ne pourront plus remonter jusqu'à moi.

    Je suis Bakarne Olarii, fils de Palben, et mon sang est celui du premier Gardan Edorta, Phaerl. Celui qui unifia les provinces en guerre, il y a des siècles, et installa la maison Olarii sur le trône d'Isle. Je suis Gardan Edorta depuis longtemps maintenant, et j'ai toujours connu mon royaume soumis à des tensions.

    Partout où s'étend le Raun, l'océan capricieux, règne une race de créatures aquatiques, les Ilrauns, capables de faire chavirer tout navire qui passerait les récifs mortels. Aux Rois de demain, il est primordial de conserver avec eux une distance respectueuse, car tant que nous ne franchissons pas l'écueil, ils resteront pacifiques.

    Partout où pousse l'Umber, le bois tortueux, vivent les Ilumbers, dont l'habilité et la rapidité permettent de surprendre le chasseur le plus aguerri, si nous pénétrons sur leurs terres. Aux Souverains de demain, il est essentiel de préserver les ententes tacites qui résident depuis des siècles, en ne s'avançant pas suffisamment dans les forêts pour qu'ils s'en sentent agressés.

    Partout où s'élève la Gérax, la montagne infranchissable, pullulent les immondes Ilgéraxans, créatures sanguinaires et ténébreuses. Je mets en garde les Gardan Edorta de demain, car ils sont depuis toujours nos ennemis farouches. Les guerres qui se succèdent, où périssent les enfants d'Isle, face à ces monstres, ne pourront être achevées que dans le sang. Si les trêves ou les flottements permettent quelques années de calme relatif, nous vivons sous le joug d'un affrontement toujours plus bestial, et je sens monter le chaos des Monts, de jour en jour.

    Les frontières de mon royaume ne sont pas apaisées ; Au delà de ces races hostiles, les limites d'Isle sont soumises aux attaques des peuplades Barbares. Nous savons les repousser, mais il en revient toujours... Aux Seigneurs de demain, si vous maintenez la puissance de notre armée, nos épées n'auront pas à frémir contre ces ennemis-là. Sachez cependant rester vigilants et postés aux barrières de notre territoire, et nous garderons l'avantage.

    Mon fils. Il n'est pas qu'en dehors de nos terres que nos yeux doivent être tournés. Bien au contraire. Élève ton fils comme je t'ai élevé moi-même, en sachant reconnaître tes adversaires, ceux qui se sont annoncés, comme ces inhumains Ilgéraxans, mais surtout ceux qui se masquent. La couronne que tu coiffes t'éveillera aux perversions et aux manigances dont savent faire preuve ceux qui convoitent ton pouvoir. Méfie-toi des conspirateurs et des manipulateurs, écarte-les sans attendre ; la force de caractère et le sang qui coule dans tes veines sont tes armes. Ta voix est seule loi, impose tes Volontés pour le bien de ta maison, et ne te laisse pas abuser par les attraits que prennent les belles langues : une épée loyale vaut mieux qu'une révérence respectueuse.

    Garde à l'esprit que la lignée Olarii a été mise sur le trône par la Volonté de Therdone, et qu'un seul maillon peut détruire une dynastie entière. C'est l'Edor lui-même qui nous a choisi pour régner sur Isle, et par son souhait divin, par notre poing, par notre Sang, nous vaincrons toujours de nos ennemis. Que mes Descendants soient féroces et têtus, car il n'est rien qui puisse résister à un Olarii.

    Extrait du Testament aux Rois de Demain - 1er Chapitre, par Bakarne Olarii.



Le voile sur les Tables d'Olaria se lève
Vous pouvez toujours venir jouer un Forain à l'événement de la Foire Annuelle de Sierra !
L'Élu est sur le point de révéler ses prétentions au monde entier... Sans se douter qu'il a une sœur, une jumelle, tout aussi apte que lui à endosser ce rôle. Quand vont-ils se rencontrer ? Pourront-ils seulement se reconnaître ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestablesdolaria.com

avatar
▼------X-----╬

_*Messages? : 11
_*Birth Day : 14/05/1990
_*Age : 28
_*Inscription? : 26/07/2013


MessageSujet: Re: Les Tables d'Olaria   Mer 9 Juil - 15:49


Au Voleur !

    Même si on a tenté d'étouffer la rumeur, le bruit court beaucoup trop vite pour qu'on puisse désormais l'arrêter. On prétend qu'un voleur s'est introduit dans le foyer Hirune lorsque ceux-ci étaient à la Foire Annuelle de Sierra, et qu'un seul objet a été dérobé.

    Les Tables d'Olaria.


    Cet ouvrage ancestral, cadeau de Bakarne lui-même au peuple Olaril lorsqu'il se présenta à eux comme un Dieu. Le livre qu'ont écrit tous les précédents Chefs Olarils, qui comporte tous les événements, tout le passé, tous les secrets, du peuple d'au-delà des Montagnes. Ce livre qui atteste de la légitimité des Chefs.

    Disparu. Introuvable.


    Pourtant, dans les Bastillons de Sierra, les Tables changent de main. Déjà. Tous les réseaux d'information ne retrouveront probablement qu'Alecto Terdalis, et ce sera trop tard. Elle a hésité, l'espace d'un infime instant, avant de tendre le livre qu'elle a volé avec une facilité déconcertante. Qu'aura-t-elle ressenti, en subtilisant le vestige le plus sacré de tout un peuple ?



Que représentent encore les Tables aujourd'hui ?
Qui a pu voler cet ouvrage, indispensable pour les Olarils ? Un vieil ennemi des Hirune ? Les Olarii pour en posséder les secrets ? Un Forain avide de richesses ? Un Prétendant au titre de Chef ? De Gardan Edorta ? Qui ?! Chacun a son avis sur la question. Quel est le vôtre ?
La rupture semble consommée entre l'Élu et les Oracles. Thérasia a clairement et fermement établi sa neutralité. Son rôle relève du mystique et ce n'est pas à elle d'accompagner l'Élu. Du foyer d'enfance du jeune Lehior, ne reste qu'Alia, la Grande-Prêtresse aveugle. Pourront-ils éviter que le sang du jeune Élu, prêt à se dresser face à Beltxior, macule les marches du palais ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lestablesdolaria.com
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Les Tables d'Olaria   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les Tables d'Olaria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
.: Stream RPG :. :: → Votre Publicité :: RPG Fantastiques :: Médiéval-